Mary Cassatt
(Allegheny, 1845-1926, Mesnil-Théribus)
Mère et enfant, 1893
Pastel, 55 x 46 cm
Signé en bas à gauche: Mary Cassatt
Breeskin 226
Que Mary Cassatt, fille d’un banquier américain, soit parvenue à s’assurer une place de choix parmi les impressionnistes français, avec lesquels elle exposait depuis 1879, est d’autant plus admirable qu’elle n’était pas opposée aux avantages que lui procurait sa situation sociale. C’est non seulement grâce à son grand talent, mais aussi à sa force de caractère qu’elle est encore célèbre après sa mort. La critique distante, qu’elle exerçait sur les autres, elle l’appliquait aussi à elle-même. A cet égard, elle ressemblait tout à fait à Edgar Degas, son ami et maître. Elle partageait aussi son goût pour les estampes japonaises qu’ils avaient admirées ensemble, notamment à l’Exposition de l’Ecole des Beaux-Arts en 1890. Elles avaient inspiré à l’artiste une suite de dix gravures en couleur.
Déjà le choix du pastel montre l’influence de Degas; c’est aussi le cas pour la liberté d’exécution qui laisse apparaître le trait du dessin. Le profil esquissé de la mère, simplifié à l’extrême, rappelle encore son maître. Enfin, les surfaces nettement séparées les unes des autres, étrangères à l’impressionnisme des années soixante-dix, témoignent de la connaissance des estampes japonaises.