Claude Monet
(Paris, 1840-1926, Giverny)
Le Dîner, vers 1868/69
Huile sur toile, 50 x 65 cm
Signé en bas à gauche: Claude Monet
Wildenstein 129
Avec Bazille, Renoir et Sisley, Claude Monet appartient aux quatre élèves de l’atelier Gleyre, presque contemporains, qui s’y rencontrèrent en 1862 et nouèrent des liens d’amitié. Avec son "Déjeuner sur l’herbe" et ses "Femmes au jardin", Monet avait déjà abordé de grandes œuvres: il avait en outre remporté, au Salon de 1866, un succès mérité avec sa sublime "Camille" (Kunsthalle, Brême). Cependant, comme Renoir, il demeurait, entre 1860 et 1870, tributaire de l’aide financière apportée par ses amis Bazille et Sisley, issus de milieux plus aisés. Cette petite étude représentant un dîner en famille a probablement été exécuté durant l’hiver 1868/69; Monet avait alors loué une ville à Etretat, sur la côte normande. Bien que les personnages de cette toile aient été traditionellement identifiés comme membres de la famille Sisley, rien ne confirme cette interprétation. Il s’agit plus vraisemblablement de Camille, maîtresse de Monet à l’époque, qui turne le dos au spectateur, de Jean, leur fils âgé d’un an et de deux amis anonymes.