Eugène Boudin
(Honfleur, 1824-1898, Paris)
Trouville, Les jetées, marée basse, 1883/87
Huile sur bois, 23.5 x 32.5 cm
Signé & daté en bas à droite: E. Boudin
Schmit 1761
Eugène Boudin est un petit maître de l’impressionnisme; il ne veut pas être autre chose et c’est ce qui fait sa grandeur. Il est aussi conscient de n’être que le maillon d’une chaîne, un petit maillon parmi les grands, entre Corot et Jongkind d’une part et Claude Monet, qu’il initia à la peinture, de l’autre. Il reste aussi à sa place, comme Renoir le disait de lui-même, en tant que descendant des marins de Honfleur dont il a peint la vie et le monde avec une sincérité de sentiment qui lui était innée. Et il demeure le peintre des côtes françaises, avant tout de la Normandie et de la Bretagne, des ports, des embouchures de fleuves, avec leurs navires, et des plages de sable animées par les pêcheurs et les hôtes d’été du Second Empire. Aussi limités que soient les sujets de ses tableaux, aussi petits que soient leurs formats, les nuances sont cependant d’une grande richesse. Ils ne laissent jamais apparaître une répétition ou un schéma, mais un renouvellement constant dû à l’observation sur le motif.
C’est aussi le cas pour les "Barques à voiles", réalisées à partir d’impressions vivaces, et dont l’écriture spontanée a été rendue possible grâce à la virtuosité de l’artiste. Cette œuvre aurait été créée vers 1890.