Alfred Sisley
(Paris, 1839-1899, Moret-sur-Loing)
La Route de Saint-Germain à Marly, 1875
Huile sur toile, 46 x 55 cm
Signé en bas à droite: Sisley
Daulte 156
En 1875, lorsqu’il s’installa pour deux ans à Marly-le-Roi, Sisley connaissait depuis longtemps cette région. Depuis la guerre franco-allemande de 1870/71, il avait vécu non loin de Marly, à Louveciennes. De là, la route de Versailles où demeura Pissarro et où peignirent Sisley et Renoir, descend vers Marly pour atteindre le lieu à la place de l’Abreuvoir. La rue, sur laquelle avance péniblement une charrette tirée par un cheval, est sous la neige. Les paysages de neige sont un motif particulièrement prisé par les impressionnistes, notamment par Monet, Pissarro et Sisley. Le jeu de la lumière n’est nulle part aussi pur que sur la neige et les ombres, avec leurs tons bleus et violets, nulle part aussi colorées. Comme la neige ne reste pas longtemps en Ile-de-France, les peintres s’empressent de sortir avec leur matériel. A cette place, Sisley peint en même temps deux tableaux. Le froid l’oblige à un travail appliqué et rapide, ce qui donne au tableau de neige à dominante bleue une grande vitalité.