Paul Cézanne
(Aix-en-Provence, 1839-1906, Aix-en-Provence)
Cézanne à la palette, vers 1890
Huile sur toile, 92 x 73 cm
Rewald 670
Ce portrait de Paul Cézanne est le plus grand autoportrait réalisé par l’artiste. Alors âgé d’une cinquantaine d’années, il est en train de travailler, debout à son chevalet. La toile tendue sur un châssis n’est visible que de dos. La palette rectangle est tournée de manière exagérée vers le spectateur et se fond en un mélange de surfaces hachées et de taches de couleur non-figuratives. L’autoportrait se caractérise par son arrière-plan clair qui met en valeur le personnage de trois-quarts. L’artiste s’est très certainement représenté dans son atelier à la décoration épurée d’Aix-en-Provence. Ses habits simples avec la chemise ouverte sans col sont dans la même veine : Cézanne ne se peint pas sous les traits d’un génie de la peinture se présentant à un public admiratif mais comme un artisan autorisant quelques initiés à glisser un regard dans son univers créatif. Cézanne demeura jusqu'à sa mort inconnu du grand public. Cela était en partie dû au fait qu’il travaillait généralement loin de Paris, pourtant lieu de résidence des rares personnes qui lui apportaient leur soutien. Cézanne eut malgré tout la chance d’assister de son vivant à l’acquisition de l’un de ses tableaux par un musée. En 1897, Hugo von Tschudi acheta l’un de ses paysages pour la Nationalgalerie de Berlin. Peu de temps après sa mort, Cézanne fut reconnu par tous comme l’un des peintres majeurs de l’art moderne. De nombreux artistes de différents pays prirent exemple sur lui et les collectionneurs du monde entier déboursèrent des sommes de plus en plus élevées pour se procurer ses tableaux.