Edgar Degas
(Paris, 1834-1917, Paris)
Femme s'essuyant, vers 1896/98
Pastel sur papier, 66 x 61 cm
Cachet d'atelier en bas à gauche
Lemoisne 1263
La représentation de nus féminins vus de dos se baignant, se séchant et se peignant apparaît chez Degas pour la première fois vers 1880. Ces nus prennent toujours plus d’importance dans l’œuvre tardive de l’artiste, d’autant plus qu’il se limite au travail en atelier où il met à la disposition du modèle une baignoire. Dans ces tableaux, le laid est parfois consciemment découvert. En outre, à mesure que la maladie des yeux de l’artiste augmente, la peinture à l’huile est remplacée par le pastel. Une version précédente à cette œuvre d’une femme se séchant, un pastel daté de 1865, se trouve au Musée d’Art moderne de New York. Depuis lors, il y eut de nombreuses variantes de ce sujet jusqu’au début du XXe siècle.