Honoré Daumier
(Marseille, 1808-1879, Valmondois)
Fumeur et buveur d'absinthe, vers 1856/60
Huile sur bois, 27 x 34.5 cm
Maison, I-105
L’accusation portée par Daumier, impossible à ne pas voir dans la toile des deux avocats, a complètement disparu dans "Fumeur et buveur d’absinthe". Daumier, qui cherchait la détente dans l’alcool en fréquentant les cafés de l’Ile Saint-Louis, apercevait dans la fumée de sa pipe les images tourbillonnantes de sa fantaisie; il aurait dû prendre place lui-même au banc des accusés. L’anecdotique a fait place au quotidien, à l’objectif. Le buveur, désillusionné par l’existence, s’adosse au mur perdu dans ses pensées; il est complètement étranger à l’activité débordante du fumeur rallumant sa pipe. Il s’agit de deux tempéraments tout à fait différents, enfermés cependant dans le même espace: les parallèles horizontales de la table, derrière laquelle ils sont assis, et celles du cadre supérieur du banc rembourré. Le peintre qu'est Daumier s’enivre du noir d’ébène des costumes et du rouge profond du dossier, limités par les tons gris de la table et de la paroi.