Bernardo Strozzi
(Genua, 1581-1644, Venedig)
Sainte Catherine d'Alexandrie, vers 1618/20
Huile sur toile, 165 x 130 cm

Il s’agit d’une œuvre typique de l'époque moyenne de Bernardo Strozzi, vers 1620. Strozzi est considéré comme faisant partie du groupe des "pittori forestieri" dont l’apparition à Venise, vers 1630, déclencha des impulsions décisives pour une orientation vers le baroque de la peinture vénitienne du XVIIe siècle. L'œuvre de la collection Bührle semble encore retentir quelque chose de l’engouement religieux qui entraîna, en 1598, le jeune artiste à faire un séjour passager dans un couvent de capucins. De toute manière, ce tableau paraît avoir reçu de la part des contemporains de l’artiste un écho tellement favorable qu’il l’encouragea à faire plusieurs versions de cette composition dont trois, presque identiques, furent conservées. Parmi celles-ci, il convient de mettre surtout l’accent sur le bel exemplaire du Wadsworth Atheneum à Hartford (Connecticut, Etats-Unis). La valeur artistique de l’œuvre mise à part, il est possible que le rôle protecteur attribué aux saints, assez important depuis le XVe siècle, a conduit Strozzi à reprendre plusieurs fois ce thème.