Georges Rouault
(Paris, 1871-1958, Paris)
Clown à la table, vers 1937
Huile sur carton, 34 x 50 cm
Signé en bas à droite: G. Rouault
Dorival 1994
C’est avec tristesse que Pierrot contemple l’agitation du monde; il le regarde comme d’une fenêtre, douloureusement fasciné par ces êtres déchus. "Le Clown? ... mais c’est moi ... c’est vous ... presque nous tous", disait Rouault. On y reconnaît distinctement le portrait de l’artiste: front bombé, yeux enfoncés, bouche en avant avec sa large lèvre supérieure. L’être Rouault hors de la société, l’homme dans sa solitude, possédé par Dieu et dont le sourire se mue en tristesse. Le clown est peint par de larges coups de pinceau, dans un costume de brocart rose se découpant sur l’arrière-plan turquoise, entouré par des contours noirs. Non datée, l’œuvre nous indique pourtant par les traits du vieux clown, dans lesquels nous reconnaissons ceux de l’artiste, qu’il s’agit d’un tableau tardif.