Théodore Géricault
(Rouen, 1791-1824, Paris)
Combat de chiens et d'ours, vers 1812/16
Huile sur toile, 28 x 37 cm
Bazin 769
Une meute de chiens presque sauvages s'acharne encore en mordant ses victimes à l'occasion d'une chasse à l'ours; la mêlée des animaux est telle qu'ils ne forment plus qu'un tout. S'adaptant au sujet, l'artiste transforme la robe ferme et soyeuse du cheval en un ensemble baroque de chairs rendu par une technique souple à la matière riche.